14/01/2007

Ginkobiloba - Pachamama (1999)

Formé en octobre 1997 à Montpellier, autour de Marianne Cambournac (chanteuse guitariste auteur compositeur), Ginkobiloba a choisi de mettre tout son talent et toute son énergie au service d’un métissage afro latino méditerranéen qui passe aussi par le gospel, le reggae et la chanson française, pour toucher l’Autre là où l’on se ressemble tous, là où l’on peut se rencontrer, se réconcilier... Pour toucher l’Etre Humain qui se cache derrière chaque spectateur, chaque auditeur. «Dans un monde où les apparences et les richesses économiques sont reines, nous sommes, chaque jour un peu plus, amenés à vivre à la périphérie de nous-mêmes. Il faut parfois un événement aussi violent que la perte d’un être chair (cher) pour ressentir une émotion jusqu’alors inexpérimentée: celle d’avoir effleuré un instant l’essence même de notre Humanité, cet abîme où notre couleur de peau, notre statut social, nos convictions, nos doutes et nos certitudes ne sont plus d’aucun recours. La musique est un moyen extraordinaire pour communiquer cette émotion». (Marianne)

Eté 2005: Marianne, fondatrice et moteur du groupe, décide d’arrêter ce project après 2 albums et 8 années de succès grandissant… par souci d’intégrité en accord avec son èvolution personelle et musicale.

Marianne Cambournac

Formatosi nell’ottobre 1997, a Montpellier, il gruppo vanta una produzione musicale che si ispira alle calde armonie afro-latine e mediterranee tradotte in personalissime e affascinanti composizioni dalla chitarrista Marianne. La world music dei Ginkobiloba è come un viaggio che non conosce frontiere e si nutre dell’energia dei musicisti. Il gruppo trae il suo nome dall’unico albero asiatico sopravvissuto all’esplosione atomica di Hiroshima. «Quale altro simbolo avremmo potuto scegliere», affermano gli artisti, «quando i nostri testi, cantati in inglese, spagnolo e francese, parlano di un mondo bello ma disorientato, alzando una voce calda e potente contro l’intolleranza, l’ingiustizia e ogni scempio giocato ai danni della natura, la nostra grande Madre?»

Formazione:

Marianne Cambournac


chitarra acustica, voce, darbouka

Bruno Millan


accordeon, mani, voce

Bertrand Ray


contrabbasso, voce, basso

Fatine Assyadi


percussioni, voce

Eric Contreau


timbales, congas, bonghi, darbouka, djembè

Pierre Lydier


sax soprano e tenore


I Ginkobiloba al Ferrara Busker Festival, 2000

Nell'estate del 2005, Marianne ha sciolto i Ginkobiloba dopo 2 album e 8 anni di successi crescenti per proseguire come solista.
Per informazioni sui suoi attuali progetti, potete consultare il suo sito internet.
Se volete invece ripercorrere la storia dei Ginkobiloba cliccate qui.

Link in comments

6 comments:

Radu said...

http://rapidshare.com/files/11642753/GinkoPacha99.rar.html

Reno said...

Je trouve ça vraiment très intéressant !
Par contre il est dit dans le résumé un arrêt de son groupe... quel dommage.

korentinkoki said...

je trouve aussi interessant. Je suis monpellierain, on m'avait parlé de ce groupe, mais je ne suis pas allé aux concerts. J'aime beaucoup Candole et les chansons sur les personnes d'ici.Je vais me renseigner pour voir si quelque chose continue

v3n3rAbL3 said...

Les ayant vues en concert, c'est une pure merveille!!
Je vous conseille a tous d'écouter cette musique agréable.

Anonymous said...

.

Cins said...

can you please please reupload this i cant find it anywhere