28/04/2008

La Tordue - T'es Fou (1997)

«Au cours des années 90, un courant dit néoréaliste a envahi le paysage musical français en lui insufflant au passage une énergie poétique tout à fait revigorante. Parmi les figures de proue de cette nouvelle vague, est apparu un groupe tout en franchise gouailleuse, la Tordue.

C'est autour du quartier de Belleville à Paris que se sont rencontrés les deux premiers membres de la Tordue. Benoît Morel, rennais de naissance, est plutôt orienté vers l'écriture et vers le dessin. Il est graphiste chez Gallimard (un des plus fameux éditeurs parisiens) lorsqu'il croise le chemin de Pierre Payan, multi-instrumentiste en mal de textes. Tous les deux sont nés dans les années 60 et partagent un même goût pour une chanson littéraire, façon Ferré/Aragon, les frères Prévert ou Gaston Couté, chansonnier anarchiste de la fin de siècle. Benoît expérimente déjà l'écriture avec les Têtes Raides, autre groupe phare de ce mouvement qui nous transporte dans les faubourgs parisiens d'antan bercés par les airs de java et les odeurs d'absinthe.

Désormais, ils sont trois. Les a rejoint Eric Pfil dit Fil, originaire de Savoie. Dès octobre 90, année de leur apparition sur la scène musicale, ils sortent un 45 tours à compte d'auteur. On les voit tout naturellement en première partie des Têtes Raides. Leur premier passage en tête d'affiche se fait en mars 92 dans le petit théâtre parisien du Tourtour. Leurs prestations font craquer public, critiques et professionnels. Ils sont drôles, tendres, et manient un nombre incalculable d'instruments (bandonéon, guitare, piano, accordéon, contrebasse, scie musicale, casserole, …). […] En 94, ils reçoivent le Grand Prix du Sentier des Halles et le Prix du coup de cœur francophone.

Sans album et presque sans promo, la Tordue se fait un nom. Lorsque sort leur CD Les choses de rien en mai 95, le succès n'est donc pas étonnant. En trois mois, l'album part à plus de 3000 exemplaires, joli score pour un disque vendu sans publicité aucune. […] Les concerts continuent de plus belle. En mars 96, un concert est organisé à la Cité de la Musique avec leurs amis des Têtes Raides, mais aussi Casse-Pipe et Miossec, autres représentants actifs d'une chanson française alliant tradition réaliste et rock. Quelques mois plus tard, ils sont de retour aux Francofolies de la Rochelle.

C'est le 1er avril 1997 que sort leur second album, T'es fou. La Tordue ne déçoit pas et l'accueil est aussi bon que lors du premier opus de 95. Ils sont même récompensés du prestigieux prix de l'Académie Charles-Cros, et se retrouvent ainsi sur les traces des plus grands…» (Read more on RFIMusique)

Link in comments

4 comments:

Radu said...

http://sharebee.com/c3398832

Anonymous said...

I bought the first "Les choses de rien", at FNAC de Avignon. Wonderful!

Great band!

ciao francesco

Anonymous said...

Superb. Thank you.

Janov Pelorat said...

Years and years, I've searched for this mighty and refreshing album. Amazing to see the link still available. Many many thanks, Radu.