25/12/2007

Denez Prigent - Irvi (2000)

Saxan K points us instead to this remarkable artist from Brittany (Bretagne). «Denez Prigent's strong voice and nuanced performance», says our kind reader – and I fully agree – «floats among beautiful and strange soundscapes. He blends Breton traditional songs and instruments with ambient, techno, and hip-hop elements. The overall sound is a refreshing diversion from the mainstays of the Celtic genre which it most closely resembles. This album is worth listening to just for “Melezourioù-glav – Miroirs de pluie” and 'Gortoz A Ran (J'attends)”. Enjoy!» Many thanx, Saxan!

«Lorsque vient la marée haute et que les vagues encerclent une île, jusqu'alors accessible à pieds, le point de rencontre de ces vagues constitue un chemin. Un chemin d'écumes. Irvi, chemin d'écume en breton, le nouvel album de Denez Prigent, tire son nom de cette métaphore : à la croisée de la musique traditionnelle bretonne et de l'avant-garde, Denez Prigent poursuit sa route ; hors des sentiers battus.

Enregistré en collaboration avec Bertrand Cantat (Noir Désir), Lisa Gerrard (Dead Can Dance), Davy Spillane, Valentin Clastrier, Elegia... Irvi présente une tradition celtique ancrée dans son époque : à l'abri des scléroses régionalistes, ouverte au monde extérieur, trouvant (retrouvant) sa force à l'écoute d'un patrimoine situé hors de ses frontières. Album remarquable, alternant titres incantatoires et énergie larvée, Irvi présente un artiste au sommet de son art, indéniablement breton mais avant tout citoyen du monde.» (Librairie Dialogues – read the interview)

Un portrait de Denez Prigent

Link in comments

4 comments:

Radu said...

http://sharebee.com/cb4d63cc

un français en Chine said...

merci, j'ai besoin de retrouver parfois mes racines et puis comme on dit: "Dieu a dispersé les Bretons partout sur Terre pour
qu'ils en soient les maîtres puis il inventa l'alcool pour qu'ils ne le
soient pas"

Dr Faustroll said...

Faisons fi de notre identité...
soyons passants!

"Ur fullen aour" était déjà un disque magnifique.

Merde aux traditionalistes !

S.Celli said...

Je ne suis pas un breton, mais j'adore la musique de Bretagne.
C'est un grand plaisir connaìtre un nouvel artiste (inconnu en ce moment pour moi).
Radu, je te remercie d'excitation! C'est un magnifique album!

Abraços do Brasil !!!